Dans les régions chaudes subtropicales de l’Asie orientale y pousse le Konjac. C’est une plante dont le rhizome génère une fibre alimentaire soluble appelée Glucomannane. Sa teneur en calories est faible, mais il est riche en fibres. Récemment, l’action du konjac sur la perte de poids a commencé à intéresser de plus en plus de personnes en occident. Voici 4 choses intéressantes à savoir sur le Konjac.

Le glucomannane est un coupe-faim

La ghréline et la leptine sont des hormones responsables du stockage et de la combustion des graisses. La ghréline est considérée comme l’hormone de la faim. Quand l’estomac se vide, elle est sécrétée. Elle agit donc sur l’hypothalamus par le sang. Cela stimule par la suite la faim.

Le Konjac est un coupe-faim particulièrement efficace. Sa prise réduit en effet les taux de ghréline. Il convient tout simplement de prendre une gélule avant les repas. Cela diminue le taux de ghréline de 30 %. C’est le résultat d’une découverte réalisée par des chercheurs thaïlandais. Ils ont constaté la réduction de l’appétit après la prise chez les participants.

La baisse du taux de ghréline a été visible aussi bien sur le court terme que le long terme.

Le konjac réduit le taux de triglycérides

On peut trouver des molécules de graisse dans le sang. On les appelle triglycérides. Ce sont des calories excédentaires transformées par l’organisme, après les repas. Il s’agit des calories superflues dont il n’a pas encore besoin. Elles sont utilisées comme source d’énergie.

Les triglycérides ne sont pas inutiles. Elles sont indispensables à l’approvisionnement en énergie. Seulement, en excès dans le sang, ces molécules peuvent engendrer des maladies cardiovasculaires.

Le taux de triglycérides est élevé s’il est supérieur à 200 mg/dL. D’après les résultats de diverses recherches, la prise de konjac aide à réduire le taux de triglycérides dans le sang.

Il diminue la constipation

Pour certains adultes, la constipation constitue un problème vraiment gênant. Cela est dû à une faible consommation de fibres et la non pratique d’exercice physique.

D’après plusieurs études, le glucomannane s’avère être un remède efficace contre la constipation. Le konjac en poudre reprend l’action d’un prébiotique et améliore le fonctionnement des intestins. Le konjac est alors une solution à choisir quand on est constipé.

Même à faible dose, le konjac favorise les mouvements de l’intestin. Ce qui est une bonne nouvelle pour les personnes qui souffrent de constipation.

Le konjac pour les diabétiques

Prendre des compléments de konjac optimise le contrôle de la glycémie chez les personnes atteintes de diabète de type 2. En effet, la vidange de l’estomac devient plus lente grâce au konjac. Ce qui réduit l’absorption de sucre. Donc, après chaque repas, la glycémie baisse considérablement.

Une étude a été faite auprès de 72 participants. Ils étaient tous des patients atteints de diabète de type 2. On leur a demandé de manger des aliments qui contiennent du konjac. Le traitement durait 65 jours.

Ensuite, les résultats ont démontré que la prise de konjac a eu un effet positif. Les chercheurs ont donc conclu que le konjac est essentiel pour la prévention et le traitement de l’hyperglycémie. Chez les diabétiques, l’hyperglycémie est un cas assez fréquent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here