Tous les usagers de la route sont tenus de respecter le Code de la route. Cependant, il existe certaines voitures bénéficiant du privilège de s’affranchir de quelques règles de cette règlementation routière. Ces véhicules spécifiques peuvent bénéficier d’une facilité de passage en utilisant des dispositifs de signalisation particuliers dont les gyrophares. Vous travaillez avec les forces de l’ordre ou le secourisme ? Découvrez comment identifier les gyrophares adaptés à vos besoins.

Les gyrophares dédiés aux véhicules prioritaires

Quelques catégories de voitures sont considérées comme des véhicules prioritaires. Ceci regroupe les véhicules d’intervention des douanes, les véhicules des unités d’urgences hospitalières, les véhicules des pompiers, les véhicules de transfert de détenus, les véhicules de gendarmerie et les véhicules de police nationale ou municipale. Les véhicules prioritaires ont le droit d’enfreindre le Code de la route quand l’urgence de leur mission le justifie. Pour obtenir la priorité face aux autres usagers de la route, ces usagers spécifiques doivent utiliser des gyrophares allumés.

Les gyrophares désignent des feux de signalisation rotatifs à placer sur le toit des véhicules prioritaires. Ils sont souvent accompagnés de sirènes sonores indiquant aux autres conducteurs qu’ils sont en mission active.

Il existe différents types de feux tournants. Pour les véhicules d’intervention de polices, ceux-ci doivent être équipés d’un gyrophare bleu clignotant et d’une sirène sonore à deux tons. Ainsi, si vous êtes policier, ces dispositifs de signalisation sont équipés de série sur les véhicules homologués.

Forces de l’ordre : comment choisir son gyrophare ?

Les feux de pare-brise

En règle générale, les gyrophares sont à installer sur les toits des véhicules prioritaires. Mais il existe également un autre modèle, le gyrophare de tableau de bord ou feu de pare-brise. Tout comme les feux tournants, les feux de pare-brise servent à favoriser l’insertion des voitures prioritaires. Ce dispositif lumineux a l’avantage d’être facile à installer et à utiliser uniquement quand le besoin le requiert. Il vient accompagner le gyrophare classique et permet facilement aux automobilistes de vous apercevoir depuis leur rétroviseur.

Les critères de choix d’un gyrophare

Si vous envisagez d’acheter prochainement des gyrophares sur vos véhicules de polices, certains points doivent être vérifiés. La fréquence, la durée d’utilisation et la facilité d’installation des avertisseurs lumineux constituent des critères importants.

Un gyrophare est censé être vu de loin. Donc, la puissance des feux lumineux va également influencer votre décision d’achat. Un gyrophare haut de gamme doit assurer une vision optimale, quelles que soient les circonstances. Quant à la dimension de vos gyrophares, cet élément se choisit en fonction de la taille des véhicules sur lesquels les dispositifs seront placés. C’est de cette même manière que vous allez aussi sélectionner le poids de vos feux tournants.

Selon la technologie de l’éclairage, vous aurez le choix entre le gyrophare halogène, le gyrophare xénon et le gyrophare LED. Chaque catégorie a ses points forts et faiblesses. Le gyrophare LED en particulier est à la fois design et écologique. Les dispositifs d’éclairage dotés de cette technologie ont la réputation d’avoir une durée de vie plus longue.

Pour tous vos besoins en matière d’équipements (véhicules policiers, sérigraphie, gyrophare, feux de pénétration…), privilégiez toujours la qualité grâce aux spécialistes des véhicules d’intervention rapide !

Forces de l’ordre : comment choisir son gyrophare ?
5 (100%) 2 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here