Avez-vous découvert une fuite d’eau auprès de votre compteur divisionnaire et vous demandez-vous quelles démarches il faut suivre ? Étant locataire, vous avez raison de vous poser des questions avant d’effectuer une quelconque réparation sur le bien d’autrui. Dans votre cas, la première chose à faire est d’informer le propriétaire de votre logement. Il peut vous conseiller sur ce qu’il faut entreprendre pour la suite.

Appelez le propriétaire des lieux

Il est obligatoire d’informer votre propriétaire dès qu’il y a des dégâts matériels dans le logement. De plus, votre contrat de bail fait référence à ce sujet à plusieurs reprises. En tant que locataire, toutes les décisions importantes doivent passer par le propriétaire même pour une fuite d’eau après le compteur.

Cette action va vous éviter bien des ennuis dans l’avenir. Oui, si vous appelez directement un professionnel ou procédez à la réparation, vous risquez de ne plus être remboursé par votre propriétaire. Il est tout à fait en droit de refuser le paiement des charges puisque vous n’avez pas suivi les conditions légales. C’est important d’aviser le titulaire du lieu avant d’entamer des actions pour réparer la fuite d’eau. De plus, il se pourrait que ce dernier ait déjà le contact d’un professionnel avec qui il travaille depuis toujours.

La facture à la charge du propriétaire

Le propriétaire d’un bien mis en location a la responsabilité totale de son bien. De ce fait, il est également en charge de payer les frais de réparation et les équipements qui ont été remplacés lors d’une fuite d’eau après compteur. Toutefois, il faut que le dégât ait été causé par la vétusté des installations. Les tuyaux rouillés et les canalisations bouchées peuvent être les causes évidentes.

Du moment que le diagnostic du professionnel atteste l’usure des équipements comme la cause de la fuite d’eau. Vous êtes libéré de tous les frais des travaux qui vont être engagés. Le propriétaire va alors débourser de sa poche la main-d’œuvre, mais également les pièces de rechange utilisées. Il est important de suivre les démarches légales afin de bénéficier de cette loi.

La facture à la charge du locataire

En tant que locataire d’un logement, vous êtes tenu de réparer les dommages que vous avez provoqués. Oui, il n’est pas nécessaire d’attendre un arrangement avec le propriétaire si vous savez que la cause de la fuite d’eau après le compteur est de votre faute. Toutefois, il faut toujours aviser le propriétaire et lui demander conseil sur les repartions. Avant tout, c’est son bien et il peut vous demander de n’utiliser que tels équipements et bien d’autres encore.

Dans tous les cas, le diagnostic du professionnel fait foi dans ce genre d’incident. Et il vaut mieux que le propriétaire connaisse la personne qui va effectuer les travaux sur sa maison. Vous devez juste payer les charges inhérentes à la remise en état de l’installation. Pour profiter d’un bon rapport avec votre propriétaire, n’oubliez jamais que vous êtes chez lui. De plus, il peut vous aider à trouver la meilleure solution pour réparer les installations qui ont causé la fuite d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here