Chaque habitant produit l’équivalent de 3 litres de boue chaque jour. Aussi leur gestion relève d’une vraie question environnementale. En effet, ces boues ne sont que les déchets relatifs au traitement des eaux usées. Que font les stations d’épuration de ces boues urbaines ?

Les boues urbaines

L’évacuation des boues est le dernier maillon de l’épuration des eaux usées. Afin de préserver les milieux aquatiques, la mise en œuvre de filières réglementaires et pérennes d’évacuation des boues est indispensable. Ces filières conditionnent en effet la bonne qualité du rejet des stations d’épuration (extraction régulière des boues des bassins d’épuration et garantissent une destination des boues respectueuse de l’environnement. Les stations utilisent  dès lors un filtre presse boue parmi l’arsenal technologique utile tant pour le traitement des eaux que pour le traitement des boues urbaines.

Les eaux usées y sont brassées dans des bassins où l’on favorise le développement des micro-organismes qui vont dégrader et absorber la matière organique. On sépare ensuite, par décantation, les boues des eaux épurées qui sont rejetées au milieu naturel puisqu’elles sont désormais acceptables pour la nature et acceptées par cette dernière et sa bonne santé. Les boues sont constituées essentiellement d’eau, de sels minéraux et de matière organique. Elles contiennent de l’azote et du phosphore qui sont des éléments fertilisants pour les plantes.

Les différentes utilisations de ces boues

Le recyclage en agriculture sous le statut de déchet en respectant les prescriptions réglementaires sur les épandages de boues de par le décret du 08/12/1997 est la première utilisation faite de ces boues. Une autre utilisation est la transformation en compost normé ayant un statut de produit. Dès lors, les boues de très bonne qualité peuvent être transformées en compost normé. L’élimination par incinération est aussi un recours envisagée pour une partie des boues urbaines. Enfin, le stockage des boues en C.E.T est une dernière possibilité de gestion des boues. Il convient de noter que la mise en décharge de déchets non ultimes est interdite depuis le 1er juillet 2002.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here