Les femmes s’affolent très rapidement lorsque leurs cheveux tombent, toute leur féminité et leur pouvoir de séduction sont remis en cause quand la chevelure se raréfie. Mais heureusement pour elles comme pour les hommes (pour qui la calvitie est un fléau !) la technologie contemporaine vient heureusement au secours de tout un chacun qui désire remédier à un problème d’alopécie.

Les différentes causes de la chute des cheveux

La chute des cheveux peut être passagère comme elle peut être d’origine génétique et dans ce dernier cas il n’y a d’autre solution qu’une greffe capillaire. Quand on s’adresse à un centre de soins esthétiques sérieux et compétent, comme the-clinic.fr à Paris, on bénéficie d’une consultation préalable avec un spécialiste du cuir chevelu qui s’attachera à déterminer les causes réelles de la calvitie à traiter. Parfois il ne s’agit que d’un phénomène ponctuel provoqué par une grande fatigue, un stress récurrent et important, ou alors la prise d’un traitement médicamenteux mal supporté, voire la suite d’une chimiothérapie ou encore après un accouchement et une grossesse épuisants. Il est plus que nécessaire de procéder à tous les tests sanguins et locaux avant d’entreprendre un protocole de soins. Ce n’est qu’à partir du moment où le praticien aura posé son diagnostic documenté qu’il proposera un protocole de soins adapté à chaque cas et construit en fonction des désirs du patient ou de la patiente.

Les différentes techniques de greffe des cheveux

C’est en fonction de l’importance de la chute des cheveux et de la zone à traiter que le praticien proposera en toute transparence à son patient la méthode qui va s’avérer la plus probante et qui répondra au mieux au désir de chaque individu. La méthode Artas, première greffe capillaire entièrement robotisée a très largement fait ses preuves. Les greffons sont prélevés de manière aléatoire à la base du crâne ou sur les côtés pour être réimplantés tout aussi aléatoirement sur les zones à regarnir pour un résultat progressif, sans aucune cicatrice et un aspect naturel conservé à la chevelure dans les deux zones. C’est aussi une méthode très rapide qui peut traiter jusqu’à 3000 greffons en une seule séance, l’imagerie médicale incorporée est programmée à l’avance et reste en permanence sous le contrôle du praticien spécialisé. La repousse de ses propres cheveux se fait progressivement en toute discrétion. Celui ou celle qui désire un résultat immédiat, peut opter pour une biofibre qui consiste à greffer des cheveux artificiels tellement ressemblants de par leur texture et leur couleur aux cheveux naturels du patient qu’il est impossible de faire la différence. Selon la nature du problème à traiter, il faut savoir qu’une greffe n’est pas toujours indispensable, on peut également faire une dermographie capillaire, une mésothérapie du cuir chevelu ou un traitement PRP, voire coupler certains de ces soins pour redensifier et stimuler le cuir chevelu.

Bien choisir son traitement du cuir chevelu

Afin de ne pas se lancer dans des protocoles de soins qui peuvent parfois s’avérer inutiles ou inefficaces, la démarche la plus importante en la matière est certainement de bien choisir le centre de sons esthétiques à qui l’on va confier sa coiffure. Devant le choix important des technologies contemporaines pour lutter contre la calvitie, il est primordial de pouvoir en toute confiance se reposer sur l’avis d’un expert qui vous renseignera et vous guidera de manière professionnelle, c’est-à-dire qu’il aura fait le tour de la question avec vous avant toute proposition d’intervention. Bien que les différentes techniques de greffes ou de traitements capillaires sont des techniques non invasives qui ne nécessitent ni bistouri ni hospitalisation, il s’agit tout de même de protocoles qui font appel à des compétences très spécialisées si l’on veut un résultat optimisé en fonction de sa problématique personnelle particulière.

Les nouvelles techniques de greffes de cheveux
5 (100%) 1 vote[s]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here