Les couples qui souhaitent avoir un bébé n’hésitent pas à faire un calcul ovulation afin d’identifier le moment propice pour les rapports sexuels. Il faut savoir que la période d’ovulation varie d’une femme à une autre étant donné qu’elle dépend de la longueur du cycle. Pour un cycle normal ( 28 jours), elle a lieu le 14e jour. Pour celles qui ont un cycle plus long ou plus court, voici quelques indices permettant d’identifier la période d’ovulation.

La glaire cervicale

La glaire cervicale désigne ce fluide qui aide les spermatozoïdes à atteindre l’ovule. Elle se modifie lors de l’ovulation à commencer par l’augmentation de sa quantité. Elle devient aussi plus transparente et plus gluante et revêt l’aspect d’un blanc d’œuf. Filante, elle peut être étirée entre les  doigts. La méthode d’identification de la glaire se nomme méthode Billings.

L’augmentation de la température

Lors de l’ovulation, la température du corps augmente et ceci dure pendant une dizaine de jours. L’augmentation oscille entre  3 et 4 dixièmes de degrés. Ainsi, la femme ressent une forte chaleur la nuit et voit son taux de transpiration augmenter. Pour mieux constater cette hausse de la température corporelle, il est conseillé de créer une courbe de température.

L’envie augmente

Quelques jours avant l’ovulation, la libido de la femme augmente. Il s’agit d’un processus naturel, car son corps s’apprête à concevoir. Lorsque cela arrive, il est recommandé d’avoir une relation sexuelle fréquente afin de booster les chances de tomber enceinte.

Seins tendus et douleurs abdominales

Deux ou trois jours avant l’ovulation, les seins se gonflent et présentent une sensation de lourdeur. Ceci est dû aux hormones et il ne faut pas hésiter à les palper régulièrement pour s’en assurer.

Outre les seins tendus, des douleurs abdominales peuvent également se ressentir. Ces douleurs sont dues aux crampes ressenties au niveau des ovaires et de l’utérus. Pour être plus précis, elles se manifestent lors de l’expulsion de l’œuf par l’ovaire.

L’utérus change de position

Lors de la phase ovulation, l’utérus change de position. Pour l’identifier, il n’y a pas trente-six moyens, il faut se mettre en position accroupie et insérer deux doigts dans le vagin. Si l’ovulation a commencé, le col devrait être haut, ouvert et droit.

Tous ces signes permettent aux femmes d’identifier la période d’ovulation. Toutefois, certaines femmes ne ressentent aucun de ces signes alors qu’elles ovulent bel est bien. Le test d’ovulation s’impose alors afin de connaître la période propice aux rapports sexuels.

Comment réaliser un test d’ovulation ?

Pour avoir un bébé, il est nécessaire de connaitre la durée de son cycle menstruel. Cela permet de savoir la date propice à la conception et de faciliter le calcul d’ovulation. Il est aujourd’hui possible de déterminer sa date d’ovulation grâce à un simple test disponible en pharmacie.

Calcul d’ovulation

Il est possible de connaitre sa période de fécondation grâce à un simple calcul d’ovulation. Mais pour cela, il est nécessaire de connaitre la durée de son cycle menstruel. Pour un cycle normal et régulier de 28 jours par exemple, l’ovulation intervient le 14ème jour avant le début des prochaines règles suivantes. Par contre, lorsque le cycle est irrégulier et long ou court, le calcul n’est pas évident. Pour un cycle de 21 jours, l’ovulation a lieu le 7ème après le premier jour des règles. Tandis que si le cycle dure 33 jours et plus, l’ovulation ne survient que le 19ème jour après le premier jour des règles. Pour un cycle irrégulier, il est préférable d’utiliser un test d’ovulation. Ce dernier fonctionne comme un test de grossesse, mais il doit être utilisé l’après-midi. Son rôle est de détecter l’hormone LH dans l’urine qui se manifeste généralement en milieu de journée. Le test d’ovulation est la méthode idéale pour celles qui ne connaissent pas la durée de leu cycle ou pour celles qui souhaitent réellement toutes les chances de leur côté.

Mode d’emploi d’un test d’ovulation

Un test d’ovulation est présenté sous la forme d’une bandelette digitale ou électronique. D’usage unique, elle permet de détecter le taux d’hormone lutéinisation ou l’hormone de l’ovulation. Ainsi, lorsque le test indique un résultat positif, cela indique que les ovules vont bientôt être libérés. Le test d’ovulation s’utilise comme un test de grossesse. Il suffit de le tromper dans un peu d’urine et d’attendre les résultats. Une seule barre signifie un résultat négatif, tandis que 2 barres indiquent un résultat positif. Il est préférable de connaitre la durée de son cycle avant d’utiliser un test d’ovulation car, cela permet de savoir à quel moment un test est-il nécessaire. Il existe également une autre méthode qui permet de déterminer la période de fécondation. Cela consiste à prélever la température de la femme qui a généralement tendance à augmenter lors de l’ovulation. Toutefois, le test reste la meilleure méthode calcul d’ovulation qui soit. En plus d’être sûr et efficace, il est rapide.

Le calcul du cycle d’ovulation est beaucoup plus simple

Si vous avez l’intention de tomber enceinte dans les prochaines semaines, la meilleure solution consiste à avoir recours à un tel calcul. Ce dernier n’est pas très complexe surtout si vous avez un site très efficace et pertinent. Vous pourrez ainsi dénicher quelques éléments pertinents et ainsi trouver le bon jour. L’utilisation reste assez simple, vous aurez besoin de quelques informations.

  • Il suffit d’insérer la date du premier jour de vos dernières règles, il faut être le plus précis possible.
  • Vous ajoutez le nombre de jours pour votre cycle, s’il n’est pas régulier, pensez à une moyenne.
  • Le calcul de la période d’ovulation est beaucoup plus simple si votre cycle est toujours le même, mais lorsqu’il change au fil des mois, ce sera plus compliqué.
  • Avec ces deux informations, vous êtes en mesure de trouver plus facilement la période.

Bien sûr, les symptômes ont aussi une réelle importance pour votre quotidien surtout si vous cherchez à tomber enceinte. Vous devrez alors prendre en compte ce calcul pour la période d’ovulation ainsi que les manifestations physiques comme les douleurs dans le dos, le ventre ou encore l’aspect de votre glaire cervicale qui peut être épaisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here