De plus en plus de consommateurs de l’Hexagone souhaitent se procurer des produits qui ne peuvent être trouvés que dans des boutiques japonaises sur internet. Plus besoin de parler japonais ou de s’inscrire sur ces sites, il existe aujourd’hui des intermédiaires qui peuvent effectuer ces achats et les faire expédier pour vous. Ce système d’achat vous intéresse ? Découvrez ci-dessous son fonctionnement et ses avantages.

Le proxy ou intermédiaire d’achat au Japon

Le proxy ou intermédiaire d’achat est un prestataire qui se charge d’acheter les articles et produits dans les magasins en ligne au Japon ou sur les sites de vente aux enchères qui ne font pas de livraison à l’international. Ensuite, il les expédie à son client final en échange d’une commission ou d’un pourcentage sur l’ensemble des articles achetés.

Il s’agit d’un service de plus en plus répandu et utilisé par de nombreux particuliers pour acheter des produits en import du Japon. Un intermédiaire, comme Neokyo par exemple, permet de faire de bonnes affaires tout en économisant les frais de port puisqu’en général, il possède un système de stockage qui permet de faire en sorte de centraliser plusieurs achats en un seul colis.

Les avantages de recourir à un intermédiaire pour ses achats au Japon

Bien que les services proposés puissent varier d’un prestataire à l’autre, en général les intermédiaires sont surtout appréciés pour la possibilité qu’ils offrent d’acquérir des articles difficiles à se procurer lorsque l’on ne parle pas japonais ou que l’on ne connaît pas les bons magasins japonais en ligne.

En effet, la majorité des boutiques en ligne et des sites d’e-commerce japonais ne livrent pas les colis en dehors du Japon. En outre, ces sites n’acceptent pas les paiements par virement bancaire provenant de l’international. Acheter des produits japonais s’avère donc ardu, d’autant plus que la plupart des sites nécessitent une inscription et la langue utilisée par les vendeurs et la navigation se fait en langue japonaise. L’intermédiaire d’achat au Japon maîtrise bien cette langue, ce qui évite les mauvaises surprises lors de l’arrivée de la commande et facilite tout le processus.

Les services proposés par l’intermédiaire d’achat au Japon

En général, le rôle principal de l’intermédiaire d’achat au Japon est d’acheter les articles commandés par le client et de les livrer à son adresse.

Des achats simplifiés sur les sites japonais

En général, le proxy a accès à la majorité des magasins en ligne japonais pour pouvoir se procurer les articles les plus en vogue. Ainsi, vous pouvez passer l’étape de l’inscription et éviter de donner vos informations personnelles (notamment les données bancaires) sur les sites et magasins au Japon. Il suffit de donner la liste à l’intermédiaire d’achat, qui va se charger du reste.

En outre, le proxy d’achat au Japon est aussi inscrit sur les sites de ventes privées ou de ventes aux enchères en ligne, où il peut entrer en contact avec le vendeur pour le paiement des articles remportés. Sa connaissance de la langue japonaise est d’ailleurs un avantage, dans le sens où il peut se renseigner et questionner les vendeurs afin d’être sûr de faire un bon achat.

Une expédition personnalisée des colis depuis le Japon

La majorité des intermédiaires d’achat au Japon proposent également un service de stockage, de telle sorte que le client puisse acheter plusieurs articles dans différents magasins à quelques mois d’intervalle, sans avoir à débourser de frais de port à chaque fois. En effet, les colis peuvent être centralisés et bénéficier d’un envoi groupé.

Pour s’assurer de la qualité des articles achetés, le proxy peut les photographier et envoyer les photos à l’acheteur pour que celui-ci puisse confirmer sa commande. De plus, l’emballage du colis peut être personnalisé selon les besoins de la clientèle, pour des besoins de consolidation par exemple.

Certains intermédiaires d’achat au Japon peuvent aussi avoir recours au service d’expédition international que l’utilisateur a choisi lui-même en fonction de ses besoins, de son temps et de son budget.

Conseil et orientation des acheteurs

L’intermédiaire d’achat au Japon conseille et oriente la clientèle pour ses commandes, pour l’aider à trouver un article donné ou encore pour répondre à ses sollicitations. Selon le niveau de service requis, le proxy peut personnaliser ses prestations, mais jusqu’à présent, rares sont les intermédiaires qui effectuent des achats dans les magasins physiques. Notez que certains articles peuvent quand même être difficiles à acheter, même avec l’aide de ce prestataire : billets de concert, articles provenant des marchés aux puces…

Le prix des services de l’intermédiaire d’achat au Japon

Il y a une dizaine d’années encore, les services de l’intermédiaire d’achat au Japon étaient un véritable luxe, mais l’expansion d’internet a facilité les choses. En effet, les proxys sont aujourd’hui accessibles à tous et la plupart d’entre eux demandent un pourcentage de 5% à 10% sur la valeur totale des achats à titre de commission. D’autres proxys se font payer en frais fixes pour chaque article, ce qui peut aller jusqu’à 20 euros pour chaque produit acheté. D’autres demandent des frais fixes, quels que soit la taille, le prix ou le nombre d’accessoires accompagnant l’article.

Le mode de paiement des services d’achat par procuration au Japon qui fonctionnent par internet est généralement la carte de crédit ou de débit. Les proxys qui travaillent à leur propre compte acceptent aussi le virement bancaire international ou un système de solde qui permet au client d’avoir un compte auquel il peut ajouter des fonds au fur et à mesure, et ce, dans n’importe quelle devise.

Le convertissement en yen japonais se fait en ligne et les fonds ainsi ajoutés peuvent servir pour tous les achats sur les sites japonais. Les fonds peuvent être retirés à la convenance du client et pour l’alimenter, il peut utiliser une carte de crédit, une carte de débit, une plateforme de paiement comme PayPal par exemple, ou encore faire un virement bancaire international.

Il faut seulement savoir que pour procéder à un achat au Japon via l’intermédiaire, il faut déposer les fonds au préalable pour que la transaction puisse être effectuée par le prestataire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here