Depuis le 1er janvier 2018, les auto-entrepreneurs doivent compter avec de nouveaux changements, concernant notamment la prise en charge de l’assurance maladie. En effet, la réforme du régime social fait que tous les auto-entrepreneurs bénéficient désormais d’une couverture de la sécurité sociale. Comme elle n’est pas complète, il reste intéressant d’opter pour une mutuelle complémentaire santé. Voici notamment quelques conseils pour bien choisir son contrat.

Pourquoi opter pour une mutuelle complémentaire santé ?

Désormais, comme l’ensemble des TNS, les auto-entrepreneurs peuvent accéder à l’aide du régime sociale en termes de frais de santé, mais comme la prise en charge n’est pas complète, la souscription aux contrats Madelin dédiés aux travailleurs non salariés se révèle plus judicieuse. Pourquoi souscrire une mutuelle complémentaire ? Tout simplement parce que la couverture de l’assurance santé ne prend en charge qu’une partie des dépenses santé, laissant un grand reste à payer à l’assuré. Pour rappel, depuis 2016, tous les professionnels doivent exercer leur activité en complément de leur statut de salarié pour bénéficier de la mutuelle obligatoire. Pour l’auto-entrepreneur, il lui suffit de souscrire une mutuelle complémentaire santé de son choix pour ne pas avoir à payer les dépenses de santé spécifiques qui ne sont pas remboursées par le régime social. C’est un avantage à ne pas négliger si l’on sait que l’auto-entrepreneur est libre de souscrire l’offre d’assurance complémentaire santé qui répond au mieux à ses besoins et sa situation.

Il convient néanmoins de rappeler que les auto-entrepreneurs rentrent dans la catégorie des professionnels qui ne bénéficient pas de la déduction fiscale des cotisations de mutuelles accordée par la Loi Madelin. Même s’il appartient à la catégorie des travailleurs non salariés, l’auto-entrepreneur reste rattaché au régime forfaitaire du micro social, ce qui fait qu’il ne peut pas profiter des avantages fiscaux. Pour trouver le bon contrat de mutuelle santé, il lui faudra tenir compte de ses revenus, de sa situation, mais aussi de la progression de son activité. Dans l’idéal, la souscription à une mutuelle complémentaire qui assure une bonne couverture santé à un bon tarif serait à privilégier. Pour le trouver facilement, il convient de recourir à un comparateur de mutuelle qui se chargera de trouver la meilleure mutuelle promettant un bon rapport garanties-tarifs.

Mieux comprendre la complémentaire santé des auto-entrepreneurs

Comme pour tous les types de mutuelle santé, l’assurance complémentaire santé de l’auto-entrepreneur vient prendre en charge une partie ou l’ensemble des frais de santé qui ne sont pas remboursés par le régime social. Ce reste à charge comprend généralement ce qu’on appelle le ticket modérateur à savoir l’ensemble ou une partie des dépassements d’honoraires. D’autres services sont inclus dans la liste des garanties de l’assurance complémentaire santé pour les auto-entrepreneurs, cela concerne le tiers payant, la garantie de perte de revenus liée à l’invalidité ainsi que le recours aux services d’aide à la personne (appel à un service de ménage à domicile, garde d’enfants, maintien à domicile de personne à mobilité réduite).

Comme la mutuelle complémentaire santé se réfère à une assurance volontaire et non imposée, l’auto-entrepreneur est libre de choisir le contrat de mutuelle santé qui répondra au mieux à ses besoins. S’il choisit d’opter pour un contrat solidaire et responsable alors l’auto-entrepreneur doit répondre à certains impératifs. Déjà, il faudra que le professionnel paye une participation forfaitaire de 1€ et s’acquitte des franchises sur les médicaments. Il lui faudra également respecter le parcours de soins imposé pour bénéficier d’un remboursement rapide du reste à charge. Enfin, il est important de noter que la mutuelle santé spécifique aux auto-entrepreneurs ne tient pas compte des dépassements d’heures et des majorations hors parcours de soin, il faudra ainsi opter pour une autre solution si l’on souhaite bénéficier de remboursement sur ces types de frais de santé.

Renseignez-vous sur les alternatives

Il faut noter que les salariés et les indépendants ne sont pas logés à la même enseigne en termes de protection. Il faut alors prendre en compte son statut pour être certain de trouver la meilleure formule et vous n’êtes pas contraint de rester auto-entrepreneur surtout si vous n’aimez pas les démarches administratives qui peuvent être problématiques. Vous pourrez trouver une information santé grâce à un magazine spécialisé qui pourra éventuellement vous proposer une alternative.

  • Il est possible d’avoir une mutuelle digne d’un salarié, il suffit d’adopter le portage salarial.
  • Vous avez alors tous les avantages du CDI tout en conservant les points forts de l’indépendance.
  • Quelques spécificités sont aussi au rendez-vous, car il est possible d’avoir des congés payés et surtout vous avez une mutuelle d’entreprise qui vous apporte une protection efficace pour votre santé.
  • Le portage salarial est souvent une évolution pour l’auto-entrepreneur qui ne souhaite pas migrer vers une entreprise individuelle alors que les pourcentages pour les cotisations sont élevés.

Si vous n’êtes pas intéressé par la mutuelle dédiée aux indépendants, il est possible d’opter pour une complémentaire santé via le portage salarial. Il faut alors envisager les deux solutions pour savoir si l’une d’entre elles est satisfaisante

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here