La grossesse n’est pas une maladie et toutes les mamans peuvent continuer de faire du sport tout au long de leur grossesse. Pour les spécialistes, une activité sportive régulière et adaptée facilite le travail de la femme en réduisant la durée de l’accouchement et permet à la jeune maman de vite récupérer. Une femme enceinte n’est donc pas dispensée de sport au contraire pratiquer une activée sportive est bénéfique pour elle et pour son enfant.

Les avantages du sport

Pendant la grossesse l’organisme de la femme subit des modifications importantes qui sont visibles sur le corps de la femme et qui demeurent longtemps après l’accouchement. La femme enceinte est apte à faire du sport car ses capacités respiratoires sont meilleures ainsi que son rythme cardiaque. Elle bénéficie d’une baisse de sa tension artérielle et la circulation sanguine est optimale dans ses organes vitaux. Faire des exercices pendant la grossesse permet à la femme de garder un contrôle sur sa prise de poids, de combattre les insomnies, de pouvoir éviter les situations embarrassantes de fuite urinaires et de limiter les douleurs dans le dos ou autres parties du corps.

La fréquence des exercices

Une femme enceinte ne doit pas s’entraîner comme si elle participait aux jeux olympiques. Au premier trimestre de sa grossesse elle peut pratiquer la marche à l’extérieur ou sur tapis, le vélo pour admirer la nature, la natation, les exercices qui lui permettent de travailler son périnée et le yoga prénatal. Au second trimestre, elle est apte à faire des exercices de cardio comme la marche athlétique modérée, la gym douce pour renforcer ses muscles et continuer le yoga prénatal. Au troisième trimestre elle peut continuer tous ses exercices en y ajoutant le Pilate prénatal.

Quels sports faire quand on est enceinte ?

Les bienfaits de la marche

C’est l’exercice physique le plus recommandée pour les femmes enceintes surtout dans les dernières semaines avant l’accouchement. C’est facile à pratiquer car elle ne nécessite aucun équipement ni aptitude particulière. C’est idéal pour faire de petites balades entre amoureux ce qui renforcera les liens du couple pour leur plus grand bonheur et celui de leur bébé. Cet exercice favorise la bonne circulation du sang dans les jambes ce qui soulage énormément les femmes enceintes souffrantes du phénomène des jambes lourdes.

La natation et l’aquagym sans saut

La nage est excellente pour le dos et le rythme cardiaque de la jeune maman. Elle procure un sentiment de bien-être et de confort à la mère et à l’enfant. L’eau a un effet massant sur le corps de la femme enceinte. Et pour faire de l’aquagym la pression de l’eau diminue considérablement le poids et facilite les mouvements. Vous pourrez alors détendre vos muscles avec des exercices adaptés et tout ceci sans grand effort.

Les bienfaits du yoga

Le yoga prénatal est un bon entrainement qui prépare la femme pour son accouchement. Elle permet de détendre l’esprit et le corps de la femme enceinte en réduisant d’une manière optimale son stress. Avec des séances régulières avec la kiné ou la sage-femme la future mère aura une parfaite maîtrise de sa respiration ce qui sera bénéfique au moment de l’accouchement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here